Coupe du Monde

  • Ft

    L'Argentine, dans la douleur, s'impose contre le Nigéria et valide son ticket pour les 1/8 de finale de la Coupe du Monde. L'Albiceleste affrontera la France à Kazan. Alors que Messi avait ouvert le score assez tôt (14'), l'égalisation de Moses sur penalty (51') a mis le Nigéria en position de qualifié pendant très longtemps. Jusqu'au au but en fin de rencontre de Rojo (86'). Monté de sa défense centrale, le n°16 s'est mué en attaquant pour sauver les siens. Le héros, c'est Rojo !

  • 90+4'

    Leo Messi est averti pour avoir gagné trop de temps sur un ballon en touche.

  • 90+4'

    Superbe ambiance dans les tribunes, essentiellement garnies d'argentin, avec cette qualification dans la douleur qui se profile.

  • 90+2'

    Ahmed Musa cède sa place à Siméon Nwankwo.

  • 90+1'

    Pour une faute non sifflée sur l'action précédente - l'avantage avait été laissé à Messi - Obi Mikel est averti logiquement.

  • 90'

    Alex Iwobi entre pour les dernières secondes, à la place de Kenneth Omeruo.

  • 89'

    L'Argentine est de nouveau en position de qualifiée, mais un but des Super Eagles ou de l'Islande, qui a égalisé contre la Croatie, et la situation changerait encore.

  • 86'

    Gabriel Mercado apporte le surnombre sur la droite et adresse un superbe centre au niveau du point de penalty. En pleine course, Marcos Rojo place une merveilleuse volée du plat du pied au ras du poteau, qui ne laisse aucune chance à Uzoho. Un but qui redonne la qualif' aux Argentins. C'est fou !

    1-2
  • 85'

    Les Argentins, Mascherano en tête, réclament un penalty sur un retour musclé de Moses sur Higuain, dans la surface. C'est musclé mais sans faute.

  • 84'

    Etebo se charge d'un coup franc à 25 mètres, légèrement décalé sur la droite. Le n°8 enroule une belle frappe, qui échoue au niveau de la lucarne, dans le petit filet.

  • 84'

    Ighalo s'échappe dans le dos de la défense, côté gauche, et s'en va défier Armani. Le portier argentin reste bien sur ses appuis et parvient à dévier la frappe du pied gauche.

  • 82'

    Corner pour l'Argentine, côté droit, dont se charge Banega. C'est très mal frappé et dégagé sans souci par le Nigéria au premier poteau.

  • 81'

    Nouveau centre de Meza, à ras de terre, dans la course d'Higuain. Le n°9 s'applique du pied gauche, sans contrôle, mais frappe au-dessus !

  • 80'

    On tente le tout pour le tout côté argentin avec la sortie de Nicolas Tagliafico, défenseur, et l'entrée du génial Kun Agüero, buteur de Manchester City.

  • 79'

    Meza percute sur la gauche et centre en retrait. Un peu trop pour Higuain, qui touche le ballon du talon. Messi est trop loin pour reprendre dans la foulée.

  • 77'

    Cüneyt Çakir prend sa décision et ne siffle pas de penalty après avoir revu l'action. L'arbitre stambouliote a estimé qu'il n'y avait pas d'intentionnalité sur cette main de Rojo dans la surface.

  • 75'

    Rojo, à la réception d'un centre, rate sa tête et envoie le ballon sur son propre bras. Arbitrage vidéo demandé par M. Çakir.

  • 72'

    Max Meza remplace Di Maria, épuisé, pour les 20 dernières minutes.

  • 72'

    Wilfred Ndidi percute plein axe et tente sa chance aux 25 mètres. C'est au-dessus.

  • 71'

    Les choses sont extrêmement claires désormais, puisque la Croatie mène dans l'autre match. Soit l'Argentine marque et gagne ce match, auquel cas elle se qualifie. Soit le score en reste là et c'est le Nigéria qui jouera la France en 1/8 de finale.

  • 68'

    Corner joué à deux, côté droit. Messi tente le petit pont sur Musa, sans succès, et permet au Nigéria de partir en contre.

  • 65'

    Ever Banega, peut-être le meilleur argentin dans ce match, est averti pour une nouvelle faute "tactique". C'est lui notamment qui a donné le ballon du but à Messi.

  • 63'

    Superbe entrée de Pavón, qui percute sur son côté droit et met la défense verte sous pression. Sans succès pour l'instant.

  • 60'

    Premier changement dans ce match, avec l'entrée de Cristian Pavón à la place d'Enzo Perez pour l'Albiceleste.

  • 59'

    Ahmed Musa, sur la gauche de la surface, s'amuse avec Mascherano avant de centrer en retrait. Bonne couverture de Rojo, qui dégage en catastrophe.

  • 58'

    Dos au mur, l'Albiceleste se porte à l'attaque, mais de manière extrêmement brouillonne. Les combinaisons sont faciles à lire pour les Nigérians, quand elles ne sont pas tout simplement manquées.

  • 55'

    Ighalo se roule par terre en hurlant de douleur, après une charge violente de Tagliaficao sur un ballon aérien. Certes, l'Argentin est venu le percuter avec les genoux à hauteur du dos, mais il était seul à jouer le ballon...

  • 53'

    Superbe tacle de Banega sur Ighalo, dans la surface, alors que le Nigérian se serait retrouvé en position de frappe. Le corner à suivre ne donne rien.

  • 52'

    Pour l'instant, cette égalisation offre la qualification au Nigéria !

  • 51'

    Victor Moses se charge de ce penalty et attend le premier mouvement d'Armani pour le prendre tranquillement à contre-pied. Salto pour le n°11, qui égalise !

    1-1
  • 49'

    C'est Javier Mascherano, décidément très moyen dans cette Coupe du Monde, qui a commis la faute. Carton logique.

  • 49'

    Penalty pour le Nigéria, suite à une prise avec les bras de Mascherano sur Balogun dans la surface, lors d'un corner. La faute existe, mais c'est le genre de geste qui n'est pas sifflé systématiquement...

  • 47'

    Ighalo, beaucoup plus massif qu'Iheanachao, vient se positionner au niveau de Rojo en pur n°9. Légère modification tactique sur le front de l'attaque nigériane.

  • 46'

    Odion Jude Ighalo est entré au retour des vestiaires, à la place de Kelechi Iheanacho, seble t-il légèrement touché.

  • 46'

    C'est reparti à Saint-Pétersbourg entre le Nigéria et l'Argentine.

  • Mt

    Grâce à un très joli but de Leo Messi (15'), l'Argentine mène à la pause contre le Nigéria. Sans être brillants, les Argentins sont bien meilleurs que lors de leurs deux premières sorties et méritent cet avantage. Les Super Eagles, eux, ne proposent pas grand-chose, mais ont montré du mieux lors des 10 dernières minutes. A la pause, l'Argentine repasse devant et prend la deuxième place du groupe, qualificative pour les 1/8 de finale.

  • 45+2'

    Le Nigéria va mieux en cette fin de seconde période et obtient un coup franc intéressant sur la gauche de la surface de réparation. Le centre est repoussé facilement par la défense argentine.

  • 45+1'

    Sur leurs 14 derniers matchs de Coupe du Monde, les Nigérians n'en ont remporté que 2.

  • 44'

    Sur un centre contré venu de la gauche, Kelechi Iheanacho va jouer le ballon de la tête, mais se heurte au retour très impressionnant de Rojo, qui dégage avec le pied levé à hauteur du visage de son adversaire. Le Nigérian s'écroule, mais semble en rajouter pas mal. Malgré tout, l'Argentine s'en sort bien car un penalty n'aurait choqué personne sur cette action.

  • 42'

    L'Argentine, sans vraiment briller, domine assez sereinement ce match, face à des Super Eagles bien pâles. L'Albiceleste semble à la recherche de certitudes, en multipliant les passes et en faisant courir l'adversaire.

  • 40'

    Etebo contrôle un ballon dégagé plein axe à la suite d'une longue touche, mais envoie sa demi-volée... en touche. Les Nigérians sont beaucoup trop maladroits pour l'instant.

  • 37'

    On entend souvent les observateurs, les joueurs ou les coachs dire que le système importe peu, du moment que l'animation est bonne. Pourtant, il aura suffit à l'Argentine de passer de son système en 3-3-3-1 "à la Bielsa" au 4-4-2 le plus classique qu'on puisse imaginer, pour retrouver son fond de jeu.

  • 34'

    Excellent coup franc pour l'Argentine, axe gauche à 20 mètres. C'est pour un droitier mais c'est Messi qui s'en charge, pied gauche. La Pulga enroule côté ouvert pour surprendre Uzoho. Poteau !

  • 32'

    Angel Di Maria s'échappe dans le dos de la défense sur un bon service de Banega et s'en va défier Uzoho. En retard, Leon Balogun commet une grosse faute, avec un croche-patte par derrière. Avertissement logiquement pour le n°6, qui possède la double-nationalité allemande.

  • 31'

    Dans le match des tribunes, les Argentins l'emportent largement face à leurs camarades nigérians, beaucoup moins nombreux à Saint-Pétersbourg.

  • 27'

    Leo Messi, côté droit, place une merveille de passe dans l'intervalle pour Higuain. Le buteur de la Juve se précipite mais est devancé d'un rien par Uzoho, qui se prend son genou en pleine tête. L'image est impressionnante et le portier nigérian reste au sol une bonne minute avant de reprendre le jeu.

  • 25'

    Avec un peu moins de 25 ans de moyenne d'âge, le groupe du Nigéria est le plus jeune de ce Mondial 2018. Malgré tout, Ndidi, Obi Mikel, Moses et Musa forment la colonne vertébrale de cette équipe et apportent toute leur expérience.

  • 24'

    L'équipe argentine joue un football simple, très classique, à l'image de son système en 4-4-2 qui offre à tous les joueurs des certitudes indispensables à ce niveau. Le match débute, mais l'Albiceleste montre un bien meilleur visage que lors des deux premières journées.

  • 22'

    Pour l'instant, l'Argentine est qualifiée en passant devant le Nigéria. Cependant, un but des Super Eagles, voire de l'Islande dans l'autre rencontre, et l'Albiceleste repasserait troisième. La soirée est loin d'être terminée...

  • 19'

    Corner pour le Nigéria côté droit, botté par Iheanacho. C'est repoussé au premier poteau par un Argentin.

  • 17'

    Séché par Balogun, Angel Di Maria obtient un coup franc intéressant, sur la gauche de la surface de réparation. Le joueur du PSG s'en charge lui-même et cherche le second poteau, sans trouver de partenaire.

  • 15'

    Messi ! Messi !! Messi !!! Sur un ballon tendu de Banega, le génie sort enfin de sa boîte. Avec un contrôle de la cuisse en pleine course, un autre du pied sur le même pas, et enfin une frappe croisée à mi-hauteur imparable pour Uzoho. Du pied droit ! Superbe !

    0-1
  • 13'

    Mascherano offre un ballon à Iheanacho, sur une passe en retrait plein axe complètement raté. Le vétéran argentin se rattrape bien en venant tacler le jeune attaquant de Leicester avec beaucoup d'agressivité. Quelle erreur !

  • 12'

    Douze frappes pour Leo Messi lors des deux premiers matchs, dont un penalty. Zéro but.

  • 9'

    Ahmed Musa, en déséquilibre complet, parvient à frapper en taclant, de plus de 25 mètres. Le ballon passe assez largement au-dessus.

  • 8'

    Tagliafico apporte le surnombre dans l'axe et se retrouve servi aux 25 mètres. Le n°3, bien gêné par Ekong, ne trouve pas le cadre de son pied gauche.

  • 7'

    Oghenekaro Etebo s'échappe plein axe et élimine deux adversaires avant de tenter sa chance en force. Bon tacle d'Otamendi, sur le ballon, pour le contrer.

  • 4'

    Franco Armani, 31 ans, est titulaire pour la première fois de sa carrière en équipe nationale dans ce match si important. Le gardien de River Plate, depuis janvier, a fait l'essentiel de sa carrière à l'Atlético Nacional, en Colombie, avec qui il a remporté la Copa Libertadores en 2016.

  • 2'

    L'Argentine de l'immense Lionel Messi, finaliste contre l'Allemagne en 2014, est dos au mur dans ce match. Les stars de l'Albiceleste ont 90 minutes pour tenir leur rang. #UnderPressure

  • 1'

    C'est parti dans le sublime stade Kretovski de Saint-Pétersbourg entre le Nigéria et l'Argentine, au coup de sifflet de l'expérimenté arbitre turc Cüneyt Çakır.

  • 0'

    Révolution du côté de l'Argentine, avec 5 changements de joueurs par rapport au dernier match perdu sèchement contre la Croatie (3-0), et un passage en 4-4-2. Caballero dans les buts, mais aussi Acuña, Salvio, Meza et Agüero sortent du onze de départ, qui sera le suivant : Armani - Tagliafico, Rojo, Otamendi, Mercado - Di Maria, Banega, Mascherano, Perez - Huguain, Messi.

  • 0'

    Aucun changement dans l'équipe de Gernot Rohr, qui aligne exactement le même onze, disposé en 3-5-2 : Uzoho - Omeruo, Ekong, Balogum - Idowu, Ndidi, Obi Mikel, Etebo, Moses - Iheanacho, Musa.

  • 0'

    Le premier de ce groupe affrontera le Danemark en 1/8 à Nijni-Novgorod, alors que le second sera confronté à l’équipe de France du côté de Kazan.

  • 0'

    Nigéria, le chiffre : 5. Comme le nombre de matchs sans victoire entre le succès contre la Pologne du 23 mars 2018 et le dernier match contre l’Islande. Entre temps, les Super Eagles ont fait match nul avec la RD Congo (1-1) et perdu contre la Serbie (0-2), l’Angleterre (1-2), la République Tchèque (0-1) et la Croatie (0-2).

  • 0'

    Argentine, le chiffre : 14. Comme le nombre de buts encaissés lors des 6 derniers matchs, dont 6 contre l’Espagne (1-6) et 4 contre… le Nigéria (2-4), en amical.

  • 0'

    Nigéria, le joueur à suivre : John Obi Mikel. Malgré un transfert en Chine qui l’a éloigné des radars, l’ancien joueur de Chelsea est toujours le taulier de cet effectif rajeuni, dont il est le capitaine. Véritable chef d’orchestre des Super Eagles, il gère le tempo et canalise un peu la fougue de ses très jeunes partenaires. En un mot, le patron.

  • 0'

    Argentine, le joueur à suivre : Leo Messi. Nous pourrions bien assister au dernier match de la Pulga sous le maillot de l’Albiceleste. Déjà revenu une fois sur sa décision d’en finir avec la sélection, le quintuple Ballon d’Or devrait annoncer sa retraite internationale en cas d’élimination. Lui qui a tout gagné en club attend toujours son premier titre majeur avec son pays, après 4 finales perdues (Copa America 2007, 2015, 2016 et Coupe du Monde 2014).

  • 0'

    Le Nigéria est dans une période compliquée, en ayant par exemple raté la dernière CAN. Seulement 48èmes au classement Fifa, les Super Eagles ont une occasion en or de renouer avec leur glorieux passé. Battus logiquement par d’excellents croates en ouverture (0-2), ils ont ensuite vaincu l’Islande grâce à un doublé d’Ahmed Musa (2-0).

  • 0'

    Après un début de tournoi complètement raté, qu’une victoire aujourd’hui pourrait effacer, l’Argentine est en plein psychodrame. Les joueurs semblent s’être révoltés contre le sélectionneur, Jorge Sampaoli. Ce disciple de Marcelo Bielsa va très certainement revenir sur ses principes en oubliant ses schémas tactiques aventureux, pour revenir à un 4-4-2 ultra-classique.

  • 0'

    On pourrait assister aujourd’hui au premier véritable coup de tonnerre de cette Coupe du Monde, avec la possible élimination de l’Argentine, 5e du classement Fifa et finaliste malheureux en 2014. Avant le coup d’envoi, l’Albiceleste est dernière du groupe avec 1 point, comme l’Islande, alors que le Nigeria en compte 3 et la Croatie, déjà qualifiée, 6. La victoire ou rien pour l’Argentine, en espérant que l’Islande ne gagne pas dans l’autre match.

  • Bonjour et merci de nous retrouver pour suivre, en direct commenté, la rencontre entre le Nigéria et l'Argentine au Stade de Saint-Pétersbourg. Le match compte pour le groupe D de la Coupe du Monde 2018 en Russie.

direct commenté
temps forts